#OceanForLife Chapitre 2 : Michel Biel | Campagne printemps-été 2019

    Nous poursuivons notre voyage vers la décharge d'Uttan à Bombay. Continuez à lire ce chapitre pour en savoir plus sur la pollution des océans !

     Tout d'abord, une décharge est définie comme un site d'élimination des déchets par enfouissement. Notre voyage nous mène donc vers la décharge d'Uttan, la deuxième plus grande décharge de Bombay après celle de Deonar.

    Michel Biel, jeune étoile montante française dans le monde du cinéma, prend les devants face à ce problème. Il joue actuellement dans une série télévisée française populaire et a également eu des rôles dans de grands films à succès, dont « Dunkerque », réalisé par la légende hollywoodienne Christopher Nolan.

    Bien que Michel n'ait jamais participé à des projets d'écologie ou de durabilité auparavant, ce sont deux sujets qui le passionnent et il était très désireux de nous accompagner en Inde pour découvrir une réalité bien différente. Il affirme que cela a été « une expérience qui a changé [sa] perception du monde »

    Chaque année, l'Inde produit 60 millions de tonnes de déchets dont 2,7 millions de tonnes seulement à Bombay. Les installations utilisées pour absorber les déchets quotidiens de Bombay sont les décharges de Deonar et d'Uttan, qui reçoivent également des quantités considérables de déchets plastiques provenant d'autres pays.

    La quantité de déchets arrivant dans les décharges de Bombay est gigantesque. En réalité, elle représente plus du double de la capacité « d'absorption » des deux décharges. Par conséquent, d'imposantes montagnes d'ordures atteignent actuellement une hauteur de 30 mètres qui ne cesse de croître chaque jour. Les communautés locales et les écologistes ont exprimé leur inquiétude face à cette situation et se sont plaints du laxisme dans l'application des réglementations sur les déchets dangereux à Bombay.

    Le plus inquiétant, c'est qu'Uttan n'est qu'un exemple parmi de nombreux sites dans le monde où la situation est semblable.

     Lors des fortes pluies saisonnières à Bombay, des tonnes de plastique provenant des décharges s'écoulent librement vers l'océan, sans aucune supervision de la part de l'équipe de gestion du site ou des autorités locales. Hélas, cela augmente la capacité de la décharge à recevoir encore plus de déchets et c'est la raison pour laquelle de nombreuses décharges officielles dans le monde entier sont construites intentionnellement sur la côte ou à proximité des rivières. 

    Dans un tel endroit, on peut commencer à perdre de vue l'essentiel, ainsi que l'espoir. Cependant, il convient de se souvenir qu'il existe des décharges qui sont bien gérées. Nous devons réellement promouvoir une meilleure gestion des déchets, mais nous pensons qu'en résolvant le problème à sa source, nous pourrions obtenir de meilleurs résultats à long terme. Nous devons élaborer des processus de réduction des déchets, ainsi que de nouvelles stratégies en matière de recyclage.

    VOUS pouvez apporter votre pierre à l'édifice et jouer un rôle actif dans notre campagne en partageant les Carnets de bord de Bombay de North Sail et en diffusant ce message essentiel : Réduire, réutiliser et recycler.

    L'avenir de notre planète est entre vos mains ! #OCEANFORLIFE #THEMUMBAIDIARIES

    Rejoignez-nous dans cette aventure et découvrez le Chapitre 3 très bientôt !

    North Sails, 

    Voici quelque chose qui pourrait vous plaire également